UNE VOYAGEUSE VENUE DU CHAUD

L'Est Républicain

 

Prenez un globe terrestre. Mettez votre doigt sur la ligne de l’équateur. Faites tourner.

A un moment ou à un autre vous tomberez sur… l’Equateur, le pays.

Deux fois moins grand que la France et quatre fois moins peuplé, ce petit état d’Amérique latine est beaucoup moins connu que ses deux grands voisins le Pérou et la Colombie. Et pourtant.

 

Entre les îles Galapagos, la côte pacifique, un morceau de jungle amazonienne et un bout de cordillère des Andes, il a tout pour séduire les touristes. Karen Vasquez en est, en tout cas, persuadée. Et pas seulement parce que c’est son pays d’origine. Installée en France depuis 13 ans, elle vient de monter, à Nancy, EcuaVoyages, une agence originale qui est spécialisée dans l’organisation de voyages « sur mesure » en direction de l’Equateur. Une nouvelle étape dans la vie de cette globetrotteuse née il y a 31 ans à Guayaquil.

 

« C’est le plus gros port du pays. C’est le Marseille de l’Equateur », explique la jeune femme qui a grandi dans une famille plutôt aisée. Un père aviateur dans l’armée puis reconverti comme pilote de ligne. Une mère décoratrice d’intérieur. Karen Vasquez fait ses études dans une école privée. « C’était très axé sur les langues étrangères et très ouvert sur le monde »,précise la jeune femme.

 

 

Christophe GOBIN

L'Est Républicain

Août 2015